Frank un(e) ami(e). Victime du tabac décédée à 63 ans.

Tu te voulais plus grand que la vie. Tu vivais d’excès, tu fumais énormément, au rythme effréné de ta vie, enchaînant cigarettes après cigarettes. On pouvait voir ta silhouette de cow-boy longiligne jusque tard dans la nuit, partout où il fallait être vu. Un jour le diagnostic est tombé, cancer du poumon, à 54 ans. Tu as changé de vie. Quitté ton univers, trop dangereux pour les tempéraments excessifs. Tu as laissé derrière toi les lieux confinés et enfumés pour vivre au grand air et dans les grands espaces. On pouvait te voir au lever du jour partir pêcher les poissons les plus difficiles. Tu les revendais aux restaurants et aux poissonniers du coin. Tu en vivais bien et tu vivais sain. Mais ton passé a fini par te rattraper. Le cancer du poumon a eu ta peau. J’ai gardé une photo de toi, lançant une ligne en bord de mer. Comme une image d’espoir avorté. Le tabac laisser rarement une seconde chance à ceux qui l’ont trop fréquenté.

Témoin :

Partagez ce témoignage :



Vous aussi, témoignez

Abonnez-vous à la newsletter de la Fondation du Souffle pour suivre l'actualité de la recherche

Votre email (obligatoire)